Célébrante laïque en funérailles

Être célébrante laïque en funérailles, c’est allier trois élans pour un hommage qui sonne juste, dédié à la personne disparue et à ses proches :

 
  • L’écriture, une écriture humaine, dans le moment difficile du deuil, de la séparation d’un être cher. 
 
  • L’accompagnement de ce moment si particulier. Si difficile. Être célébrante laïque en funérailles, c’est mettre sa sensibilité au service de ceux qui restent. C’est capter ce qui a parfois de la difficulté à se dire. C’est le traduire, l’écrire, le vérifier avec les proches, le retranscrire au plus proche du défunt, de la défunte.
 
  • Enfin, il s’agit de dire l'hommage à la personne disparue. Dire avec le ton juste, tout en s’effaçant, comme célébrante, devant l'hommage. C’est vibrer la cérémonie en restant en retrait. C’est un équilibre, un rythme, pour que l’émotion juste puisse jaillir et permettre cette séparation. C’est aussi donner une part de force pour que ceux qui restent puissent repartir avec le plus de sérénité possible dans leur vie. Sans oublier, mais en intégrant. 
 
 
certificat-celebrante
 

Accepter la mort, c’est aussi accepter d’être pleinement vivant.